UNRPA : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
47 bis rue Kléber 93400 Saint Ouen
Tél. : +33 (0) 1 40 11 60 08

new unrpa header

Bienvenue sur le site de l'Union Nationale des Retraités et des Personnes Agées

Localiser sa section

Accédez à la section la plus proche de chez vous en quelques clics

Nos partenaires

Suivez nous

Édito:colère et révolte

Annie PetitEditorial E & S N°36

D'un côté, ça stagne: gel des pensions depuis 2013, revalorisation d'un petit 0.3 % en 2019 et en 2020 (bien inférieur à la hausse du coût de la vie); de l'autre, la pompe à fric marche à plein: CASA (0.3%), augmentation de la CSG de 25 %, hausse du prix de l'alimentation, des mutuelles, des transports publics, etc.


C
es dernières années, les retraités ont exprimé de nombreuses fois leur mécontentement ; aujourd'hui la coupe déborde. C'est un sentiment de révolte qui domine, palpable lorsqu'ils se retrouvent pour manifester ou participer à des mouvements de protestation avec les salariés ou avec les gilets jaunes.
En trois ans, leur pouvoir d'achat a perdu l'équivalent d'un mois de pension. Plus d'un million d'entre eux vit sous le seuil de pauvreté ; 44 % ont moins de 1 200 € par mois ; les livrets A se vident pour boucler les fins de mois et assurer les charges.
Alors que l'appauvrissement des 17 millions de retraités est programmé, les dividendes des actionnaires, eux, explosent.
Car le gouvernement, qui vide les poches des plus faibles, accorde des cadeaux fiscaux aux plus riches : suppression de l'ISF, revenu des actions taxé à 12,8 % au lieu de 45 %, suppression de la taxe contre l'évasion fiscale, baisse de l'impôt sur les sociétés, baisse de la cotisation famille, baisse annoncée des cotisations patronales maladie, 40 milliards de cadeaux fiscaux aux entreprises, etc.

Nous dénonçons cette injustice sociale. Et nous demandons la suppression de la CSG, la revalorisation annuelle des pensions indexée sur les salaires, le maintien et l'amélioration des pensions de réversion sans conditions de ressources, la prise en charge à 100 % de la perte d'autonomie par la Sécurité sociale financée par les cotisations sociales.

La colère gronde chez les retraités, elle ne s'éteindra pas avec l'année. Après les fêtes de famille, leur mobilisation reprendra pour la défense de leurs droits et pour une vie digne.

le 13 décembre 2018,

Annie PETIT, Secrétaire Nationale

ancv logo fond transparent Logo Azureva 2016 Capvacances-logo  new-Logo CCMO Hans-Anders clubs-soleil 
lm communication  Logo vert-01
logo-renouveau
 logo Touristra quadri  LOGO Vacances Bleues Signaletique sans fond

vtf
 
 SACEM logo
 
           

 

 

 

 

 

Website Security Test