UNRPA : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
47 bis rue Kléber 93400 Saint Ouen
Tél. : +33 (0) 1 40 11 60 08

new unrpa header

Bienvenue sur le site de l'Union Nationale des Retraités et des Personnes Agées

Localiser sa section

Accédez à la section la plus proche de chez vous en quelques clics

Nos partenaires

Suivez nous

PENSIONS DE REVERSION: maintien et alignement par le haut!

Communiqué de presse

Dans le cadre de la réforme des retraites qui instituerait un système par points, le Haut-commissaire en charge du dossier a demandé aux partenaires sociaux s'il fallait maintenir les pensions de réversion...

Bien qu'il ait précisé que la question posée n'avait pas pour objet la suppression de ces droits, il n'en reste pas moins qu'elle n'est pas innocente, qu'il n'y a pas de fumée sans feu, et qu'elle pourrait préparer les esprits à leur diminution et à l'aggravation des inégalités.
Les premières victimes en seraient les femmes qui sont 89% à bénéficier des pensions de réversion, dont c'est pour plus d'un million d'entre elles, le seul revenu.
D'ailleurs pour 45% des femmes retraitées et 11% des homme retraités dont la pension est inférieure au seuil de pauvreté c'est un complément conséquent et justifié ; pour les autres la réversion permet de réduire l'écart entre les pensions des hommes et celles des femmes de quinze points.

Ensemble & Solidaires – UNRPA rappelle qu'elle soutient l'idée d'un alignement de tous les régimes dans le sens le plus favorable, à savoir 60% de la pension du défunt ou de la défunte, sans conditions d'âge et de ressources, comme le régime des sénateurs, en vertu du principe d'égalité de traitement des citoyens.

Saint-Ouen le 19 juin 2018 

Pour le bureau national,
Francisco GARCIA, Président national
Annie PETIT, Secrétaire nationale

Communiqué de presse à télécharger-format PdF: picto pdf

Dans le cadre de la réforme des retraites qui instituerait un système par points, le Haut-commissaire en charge du dossier a demandé aux partenaires sociaux s’il fallait maintenir les pensions de réversion.

Bien qu’il ait précisé que la question posée n’avait pas pour objet la suppression de ces droits, il n’en reste pas moins qu’elle n’est pas innocente, qu’il n’y a pas de fumée sans feu, et qu’elle pourrait préparer les esprits à leur diminution et à l’aggravation des inégalités.

Les premières victimes en seraient les femmes qui sont 89% à bénéficier des pensions de réversion, dont c’est pour plus d'un million d'entre elles, le seul revenu.

D’ailleurs pour 45% des femmes retraitées et 11% des homme retraités dont la pension est inférieure au seuil de pauvreté c’est un complément conséquent et justifié ; pour les autres la réversion permet de réduire l’écart entre les pensions des hommes et celles des femmes de quinze points.

 

Ensemble & Solidaires – UNRPA rappelle qu’elle soutient l’idée d’un alignement de tous les régimes dans le sens le plus favorable, à savoir 60% de la pension du défunt ou de la défunte, sans conditions d’âge et de ressources, comme le régime des sénateurs, en vertu du principe d’égalité de traitement des citoyens.

 

Le 19 juin 2018

ancv logo fond transparent Logo Azureva 2016 Capvacances-logo  new-Logo CCMO Hans-Anders clubs-soleil 
lm communication  Logo vert-01
logo-renouveau
 touristra  LOGO Vacances Bleues Signaletique sans fond

vtf
 
 SACEM logo
 
           

 

 

 

 

 

Website Security Test