UNRPA : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
47 bis rue Kléber 93400 Saint Ouen
Tél. : +33 (0) 1 40 11 60 08

new unrpa header

Bienvenue sur le site de l'Union Nationale des Retraités et des Personnes Agées

Localiser sa section

Accédez à la section la plus proche de chez vous en quelques clics

Nos partenaires

  • neaclub-quadri-web
  • Pro confort France,
    à votre service depuis 1993
    logo Proconfort
    Acteur numéro 1 et le principal partenaire de milliers de clubs et associations
  • CAP VACANCES logo
  • VVF LOGO 2016
  • Catalogue
    matérie
    l
    Ensemble & Solidaires
    lm communication
    Pour rendre plus visible votre association
    lors de vos manifestations et sorties

  • Notre Mutuelle new-Logo CCMO
    Un contrat collectif très avantageux
    pour les adhérents UNRPA
  • 130 destinations
    en France
    et à l'Etranger
    LOGO Vacances Bleues Signaletique sans fond
    Tarifs préférentiels pour les adhérents
    d'E&S - UNRPA
  • SACEM logo
  • A.E.C
    Vacances
    LOGO AEC 2017
    Donnez des couleurs à vos vacances

Suivez nous

EN MARCHE... arrière.

Annie PetitEditorial E & S N°30

Un nouveau président et sa majorité parlementaire élus par à peine 20 % du corps électoral, ont, malgré cette légitimité au rabais, les mains libres pour mener leur programme de régression sociale qui prolonge les politiques suivies par les précédents présidents et gouvernements !

Significatif : pas de ministre ni de secrétaire d'État dédié aux 17 millions de retraités (1/4 de la population) dans le premier gouvernement Macron !
Après le gel des pensions depuis 4 ans, l'instauration de la CASA, la perte de la demi-part fiscale, l'importante perte de pouvoir d'achat, etc. de nouveaux nuages assombrissent le ciel des retraités et personnes âgées.
Pour 10 millions d'entre eux la CSG va augmenter de 1,7 % : perte annuelle de 250 € pour 1 200 € de pension, 370 € pour 1 800 €, etc. Le minimum vieillesse, aujourd'hui inférieur de 200 € au seuil de pauvreté, serait augmenté de 100 € ? Mais en combien d'années ? Le niveau des pensions ne serait pas touché ; mais rien n'est envisagé ni pour le revaloriser ni pour rattraper les 20 % de pouvoir d'achat perdus en vingt ans.
Quant à la suppression de cotisations sociales et la refondation annoncées de notre modèle social, elles apparaissent bien comme des remises en cause du modèle français, issu des conquêtes du Front populaire de 1936 et du Conseil National de la Résistance en 1944.

Cela signifie : réduction du rôle de la Sécurité Sociale au profit des assurances privées et des mutuelles, ségrégation par l'argent pour l'accès aux soins et à la santé. À l'opposé, nombre de projets et mesures sont applaudis par Pierre Gattaz, président du MEDEF, qui y voit une réponse à ses demandes.
Aussi, pour que la situation des retraités n'aille pas « en marche...arrière » ils sont invités à rappeler avec force leurs attentes pour une vie digne dans une France solidaire.

le 25 juin 2017,

Annie PETIT, Secrétaire Nationale

ancv logo fond transparent Logo blanc RVB fond rose F93c64 Capvacances-logo  new-Logo CCMO

clubs-soleil 
lm communication  Logo vert-01
LOGO AEC 2017
 logo Touristra quadri  LOGO Vacances Bleues Signaletique sans fond

vtf
 
 SACEM logo
   VVF LOGO 2016  Belambra-Logo reference blanc logo Proconfort       

 

 

 

 

 

Website Security Test